Pratiquer un sport extrême : doit-on s’assurer ?

Publié le : 29 novembre 20214 mins de lecture

Les sports extrêmes connaissent un énorme succès partout à travers le monde. Les personnes qui s’y adonnent se font de plus en plus nombreuses. Compte tenu des nombreux risques liés à ces jeux, les assureurs sont trop souvent réticents lorsque les pratiquants souhaitent souscrire une garantie à leur propos. Mais, est-il vraiment nécessaire de s’assurer ? Si oui, pour quelles raisons ?

Les sports extrêmes sont-ils systématiquement dangereux ?

Par définition, un sport extrême possède toujours une part de dangerosité importante. Certaines disciplines peuvent même mettre la vie sportive en péril. Pourtant, c’est justement cette peur que les athlètes cherchent à dompter. Le fait de se créer de grosses frayeurs permet effectivement de faire monter le taux d’adrénaline dans le sang. Cette hormone génère un plaisir indescriptible. C’est en vue de découvrir cette agréable sensation que les pratiquants du sport extrême en arrivent à prendre des risques inconsidérés. 

Le base jump est considéré comme le sport le plus dangereux au monde. Il consiste à sauter du haut d’un immeuble ou d’une falaise avec un simple parachute. Le moindre incident est, ainsi, fatal pour le sauteur. Le Free solo et le vol en wingsuit sont tout aussi dangereux. Cependant, il existe encore beaucoup d’autres disciplines du même genre. Leur point commun réside dans leur dangerosité qui n’a parfois aucune limite.

Les pratiquants de sport extrême doivent-ils souscrire une assurance ?

Dans la mesure où les sports extrêmes peuvent entraîner des blessures invalidantes ou même la mort, il est très important pour les pratiquants de penser à souscrire une assurance. En effet, le moindre petit manquement ne pardonne pas dans ce milieu. En fait, une simple légère défaillance au niveau du matériel pourrait avoir des conséquences vraiment désastreuses. Or, les accidents sont toujours imprévisibles.

Alors, l’idéal serait de souscrire une assurance-vie ou bien une assurance tous risques. Du coup, les athlètes et les membres de leur famille pourront bénéficier d’un dédommagement assez conséquent en cas d’incident.

Les assureurs acceptent-ils de couvrir les pratiquants de sport extrême ?

La pratique d’un sport extrême est un choix et non pas une contrainte. Malgré la dangerosité de ce milieu, de nombreux sportifs continuent à vouloir s’y essayer. Mais, les assureurs le voient souvent d’un très mauvais œil. En fait, si leur client risque sans cesse de se blesser gravement ou de perdre la vie, ils ne voudront sûrement plus l’assurer. Toutefois, si le souscripteur souhaite tout de même bénéficier d’une couverture, il devra accepter de s’acquitter d’une importante cotisation. 

 

Plan du site